Paris s’illumine

16 décembre 2015
Catégorie
Histoire de Paris

Les nuits tombent de plus en plus tôt, l’hiver s’installe doucement, les rues s’illuminent, les vitrines des magasins se parent de magie, le sapin est décoré, la crèche installée... Noël approche, pour le plus grand bonheur des petits et grands !

Jeeves fait partie de ces nombreuses personnes s’émerveillant devant les illuminations de Noël qui habillent somptueusement bien la capitale : arches lumineuses, ampoules multicolores, guirlandes, flammes incandescentes et projection scintillantes, font plus que jamais de Paris LA ville lumière !

Que ce soit sur l’avenue des Champs Elysées, au sein du quartier Montmartre, sur l’avenue Montaigne et sur une multitude d’autres sites, les illuminations de Noël donnent à  la capitale un air féérique de novembre à janvier.

 

 

Mais revenons à l’histoire de cette belle tradition.

 

En 1881, l’électricité se répand à Paris (19 ans après Londres, première ville du monde). Le quartier de l’Opéra, grâce à son activité noctambule, assurait déjà l’éclairage de ses rues.

En 1882, apparaît la toute première guirlande électrique, inventée par Edward Hibberd Johnson. Elle était tout d’abord destinée au sapin de Noël personnel de ce dernier, mais connu ensuite une grande prospérité. Cette innovation se répand progressivement dans les villes européennes et américaines, s’inscrivant alors dans la foulée des grands travaux liés à l’électricité en milieu urbain. L’électricité devient un élément essentiel à toutes festivités : elle ne sert plus seulement à éclairer, mais aussi à embellir et égayer les rues. Aujourd’hui, communes, commerçants et particuliers organisent leurs décorations. Les vitrines des grands magasins parisiens comme les galeries Lafayette ou le Printemps ont un succès tout particulier, tout comme les illuminations de l’avenue des Champs Elysées.

 

Magique et féérique, la plus belle avenue du monde se pare de lumières pour les fêtes de fin d’année.

 

Depuis 1980, les enseignes commerciales offrent des illuminations de Noël féériques, sur plus de 2 km de long, le tout organisé par le Comité Champ-Elysées.

Depuis 2007, installé entre le Rond-point et la place de la Concorde, un grand Marché de Noël complète ces décorations.

«En s’illuminant pour Noël, les Champs-Elysées incarnent tout l’esprit des fêtes de fin d’année et invitent chaque Parisien à vivre un moment de partage fraternel avec ses proches et ses amis» déclare fièrement Anne Hidalgo, maire de Paris. 

Le lancement des illuminations de Noël a traditionnellement lieu dans la seconde partie du mois de novembre, en présence d’une célébrité (par exemple : Omar SY, Laetitia Casta, Diane Kruger ou encore Marion Cotillard) et du maire de la capitale. 

Cette année, en raison d’un arrêté préfectoral publié à la suite des attentas du 13 novembre dans la capitale, la cérémonie de lancement a été annulée. C’est Jean Dujardin qui devait être présent cette année, et c’est la société Blachère qui a imaginé la scénographie : «une pluie d’étoiles filantes».

Néanmoins, la plus grande avenue du monde est éclairée du 19 novembre 2015 au 6 janvier 2016, avec 800 000 LED décoratives pour faire scintiller les 400 arbres de 18h à 2h du matin. Un éclairage très basse consommation, la facture énergétique étant totalement compensée par la production de la ferme solaire française Thémis. Par rapport à 2006, la consommation électrique a été réduite de plus de 97% !

 

Imaginez-vous que pas moins de 26 millions de promeneurs viennent sur les Champs-Elysées chaque fin d’année pour admirer ce spectacle…