Gare à vous !

23 octobre 2014
Catégorie
Histoire de Paris

Les gares réaffectées de Paris

 

Votre majordome a eu envie de mettre en exergue l'histoire de lieux parisiens qui furent auparavant des gares. Nous comptons parmi ces derniers les gares de la petite ceinture, qui jouissent d’une seconde vie grâce au projet de la coulée verte. Nous en avons déjà fait l’objet d’un précédent post. 

Concentrons-nous davantage sur les gares parisiennes réaffectées.

La plus connue est la gare d'Orsay, aujourd'hui reconvertie en musée.

 

Un peu d’histoire : en 1898, l’architecte Victor Laloux fut choisi pour ce projet qui avait une contrainte majeure : intégrer une gare dans l’élégant quartier du 7e arrondissement de Paris. Après deux ans de chantier, l’inauguration eu lieu pendant l’exposition universelle, le 14 juillet 1900. Jusqu’en 1939 la gare d’Orsay fut le point de départ de la ligne du Sud-Ouest de la France. Puis en 1939, la gare ne desservit plus que la banlieue en raison de la taille trop petite de ses quais. Pendant la 2nde guerre mondiale, la gare d’Orsay fut successivement un centre d’expédition de colis aux prisonniers, puis un centre d’accueil des prisonniers à la Libération. En 1977, menacée de destruction, Valery Giscard d’Estaing sauva ce monument d’architecture en décidant de lancer le projet d’un musée. Le 1er décembre 1986, le Président de la République, François Mitterrand, inaugure le nouveau musée qui ouvre ses portes au public le 9 décembre suivant. Entre temps, en 1978, le bâtiment fut classé monument historique.

 

Aujourd’hui le musée d’Orsay présente l’art des décennies s’écoulant entre 1848 et 1914 et a accueilli  près de 77 millions de visiteurs en près de 28 ans d’existence !

 

Parmi les gares réaffectées de Paris, nous pouvons encore évoquer les gares  de Reuilly (aujourd’hui Maison des Associations),  des Invalides (aujourd’hui exploitée par Air France) ou encore de Denfert Rochereau (servant de garage aux rames du RER B). Cette dernière garde la forme arrondie du système de retournement des trains de la ligne de Sceaux.